Comment faire ses études en Espagne



Il existe trois grandes solutions pour partir étudier en Espagne :

S’inscrire dans un établissement en Espagne

Il est tout à fait possible de s’inscrire dans un établissement d’enseignement supérieur en Espagne même si l’on est pas espagnol.

C’est de ce dont il est majoritairement question sur ce site.

Cette solution a pour avantages :

  • de vous garantir de compléter intégralement un cursus en Espagne
  • d’étudier entièrement en espagnol
  • de trouver plus facilement un travail en Espagne puisque votre diplôme sera connu et reconnu par les universités et employeurs espagnols

Mais si étudier en Espagne en s’inscrivant directement dans un établissement du pays présente des avantages, cela présente aussi quelques inconvénients :

  • la procédure d’inscription peut être lourde, surtout si vous souhaitez faire vos études en Espagne tout de suite après le bac
  • il faudra vous assurer que le diplôme que vous visé est aussi reconnu en France si prévoyez de revenir pour poursuivre vos études ou travailler
  • il faut vous assurer d’avoir un niveau d’espagnol suffisamment bon sous peine d’échouer à vos examens

Etudier en Espagne via un programme d’échange

Partir étudier un semestre ou un an en Espagne dans le cadre de vos études en France, c’est ce que propose les programmes d’échange étudiant, dont le plus connu n’est autre que le célèbre ERASMUS. C’est par le biais de ce type de programme que la majorité des étudiants français partent en Espagne.

Les avantages sont relativement nombreux, en voici quelques uns :

  • vous ne payez pas les frais d’inscriptions de l’université espagnole qui vous accueille puisque vous êtes déjà inscrit dans une université en France
  • vous pouvez toucher différents types de bourses pour financer votre séjour
  • vous n’avez pas à passer les épreuves de « Selectividad » auxquelles sont soumis les étudiants espagnols souhaitant intégrer une université après le bac

En revanche, il existe aussi de nombreux inconvénients :

  • vous ne recevez pas de diplôme de l’université espagnole
  • vous n’êtes pas sûr d’être sélectionné par votre université en France qui ne dispose que d’un nombre limité de place à proposer chaque année
  • alors que normalement, dans un programme du type Erasmus, les crédits que vous validés en Espagne comptent pour l’obtention de votre diplôme français, il a été démontré que de nombreuses universités françaises ne reconnaissent pas les crédits validés par les étudiants lors de leur séjour à l’étranger et ceux-ci sont ainsi obligé de passer de nouveaux examens à leur retour en France

Choisir une formation franco-espagnole

La dernière solution est en quelque sorte un mix entre entre les deux premiers points. Il s’agit ici de choisir une formation qui soit menée à la fois par une université espagnole et une université française. Dans ce cas là, vous faîtes une partie de votre cursus en France et l’autre en Espagne.

Les avantages de choisir une formation de ce type sont, entre autres, que :

  • vous bénéficiez à la sortie d’un double-diplôme ou d’un diplôme conjoint reconnu en France et en Espagne
  • vous avez un cursus bilingue franco-espagnol
  • vous pouvez bénéficier de différentes bourses d’études comme par exemple les bourses Erasmus Mundus

Il est assez difficile de trouver des inconvénients à cette solution tant celle-ci semble être la meilleure solution des trois points dont il est question ici. Toutefois, si l’on veut se faire l’avocat du diable, nous pourrions dire que :

  • vous ne faîtes pas l’intégralité de votre cursus en Espagne
  • il existe encore peut de formation de ce type
  • certaines employeurs en comprennent encore la valeur de ces diplômes conjoints